HARCÈLEMENT

Pour la première fois de ma longue et ennuyeuse[1] expérience professionnelle je me suis fait harceler par mon supérieur hiérarchique. Tout finit par arriver ! Cela est advenu alors que j’exerçais mes talents au sein d’un très grand groupe français pour lequel je n’avais jamais travaillé auparavant.

Lire la suite « HARCÈLEMENT »

25 000

Je n’ai pas grand chose à dire, si ce n’est merci à vous tous. J’ai toujours eu envie d’écrire mais jusqu’à présent je n’avais reçu que des messages négatifs de mon entourage. Vos encouragements et votre soutien m’ont donné envie de continuer cette aventure.

Lire la suite « 25 000 »

OBSOLESCENCE

J’ai pris cette photo la semaine dernière sur le trottoir dégueulasse du Quai d’Austerlitz. Je déteste les décharges sauvages que ce soit à Paris ou à la campagne. De plus, il y a des poubelles partout dans le XIIIème. Alors pourquoi quelqu’un aurait-il été contraint de jeter toutes ces saloperies sur la chaussée ?

Lire la suite « OBSOLESCENCE »

MON PANTHÉON

Je vous ai déjà parlé de mon immense admiration pour Gotlib dans un article qui a eu un certain succès[1] : Madeleine et Marcel. Héros de mon enfance, s’il m’était possible de lui rendre un hommage officiel aujourd’hui, je lui offrirais une cérémonie toute particulière, pour l’installer en bonne place dans mon propre panthéon. N’y voyez nul rapport avec le vrai Panthéon, celui de Soufflot – en haut de la rue éponyme – où reposent les vrais héros de la Nation Française.

Lire la suite « MON PANTHÉON »

LA BEAUTÉ DU GESTE

J’ai mis beaucoup de temps avant de comprendre ce qu’était la beauté du geste et quelle était sa signification. Malgré cette révélation, je vous avoue qu’à ce jour je n’en ai pas tiré grand-chose, si ce n’est que je l’ai assimilée. Tout comme par le théorème de Gödel ou celui de Cayley-Hamilton, j’ai été ébloui, mais d’un point de vue pratique, cela ne m’a rien apporté, si ce n’est le plaisir de m’en être imprégné. C’est déjà ça !

Lire la suite « LA BEAUTÉ DU GESTE »

VIE VIRTUELLE

L’année 2010 restera une des plus belles années de ma vie. J’avais pris le plan social d’une grosse boîte, ou plus exactement on m’avait un peu poussé à le prendre. Suite à cette mésaventure, je n’étais pas, pour vous dire la vérité, très enthousiaste à l’idée de retourner aussitôt dans la grande bagarre qu’est devenu le monde du travail. Je m’accordais donc une – longue – pause avant de réintégrer l’arène. Nous étions en janvier et avec le chômage j’avais de quoi tenir assez longtemps.

Lire la suite « VIE VIRTUELLE »

UN PEU D’ALGÈBRE

Pas besoin d’être un génie en maths pour comprendre cette petite anecdote ; donc à moins que le seul mot « algèbre » vous donne de l’urticaire, ne passez pas trop vite votre chemin et lisez ces quelques lignes.

Un matin frais de janvier, je fumais une cigarette avec Alexandre, en bas de notre tour à la Défense. Les fêtes de fin d’année venaient de s’achever et l’activité redémarrait doucement. Lui et moi avons à peu près le même âge.

Lire la suite « UN PEU D’ALGÈBRE »

10 000

Hier soir mon petit blog a reçu sa dix millième visite. Je ne m’attendais pas lorsque je l’ai créé, il y a un peu plus de deux mois, à recevoir un aussi sympathique accueil. Sans vouloir tomber dans l’autosatisfaction la plus vile – comme dirait Monsieur Borriaud -, je trouve cela très encourageant même si je vous l’avoue, je n’ai aucune information sur les ordres de grandeur des visites auxquels on doit s’attendre quand on créé un blog de ce type. Je tenais à travers ces quelques lignes à vous remercier tous pour vos encouragements et vos critiques toujours constructives.

Lire la suite « 10 000 »

MONSIEUR BORRIAUD – Encore lui !

Je vous ai déjà présenté à trois reprises Monsieur Borriaud, mon génial professeur de français et de latin en classe de 3ème, ici, et . L’année scolaire aurait pu se finir sur une fâcherie, liée à ce dérapage de la classe à propos de la dissertation de Patricia[1] ; mais je vous l’ai déjà dit auparavant, notre maître ne voulait que le meilleur pour nous et il le prouva encore une fois.

Lire la suite « MONSIEUR BORRIAUD – Encore lui ! »

MADELEINE ET MARCEL

Ma tante Madeleine était une petite Bretonne, boulote et taciturne. Ce n’était pas vraiment ma tante mais celle de mon grand-père. Quand j’étais enfant, elle était déjà bien vieille, mais encore assez alerte pour me garder le jeudi[1].Chez elle, cela sentait bon le propre, l’encaustique et les agrumes dont elle laissait sécher les peaux sur ses radiateurs.

Lire la suite « MADELEINE ET MARCEL »

MONSIEUR BORRIAUD

S’il est une chose communément admise par les confrères et condisciples de ma génération, c’est bien qu’entre la sixième et la Terminale, on n’a eu en moyenne qu’un ou deux professeurs qui, vus d’aujourd’hui, peuvent être considérés comme excellents. Excellents, au sens où une matière qui nous rebutait ou dont nous ne comprenions pas les enjeux – à l’époque – s’est grâce à eux, finalement révélée pleine de charmes et de surprises, à tel point qu’il était impossible de ne pas vouloir la découvrir, de ne pas s’y attacher, de ne pas désirer creuser pour voir où cela pouvait bien mener.

Lire la suite « MONSIEUR BORRIAUD »

CAROLINE

Consultant, en mission dans un grand groupe bancaire, je partage mon bureau avec un type un peu plus âgé que moi et plutôt bon professionnel : Didier Martin[1]. La charge de travail est relativement légère et de fait, nous avons beaucoup de temps pour échanger autour de la machine à café ou prolonger nos déjeuners par de longues balades au bord de la Seine. De bons moments…

Un matin, un peu contrarié, il s’écrie :

Lire la suite « CAROLINE »

MESSAGE INCOHÉRENT

Alors que je sortais de la gare RER de Pantin lundi dernier, je découvris cette publicité affichée dans le hall : MILITAIRE&FILS. Encore une ! J’avais déjà vu MILITAIRE&MÈRE, MILITAIRE&SŒUR et j’ai découvert aujourd’hui qu’il y avait aussi MILITAIRE&PÈRE en essayant de me documenter sur le sujet. Alors que je commençais à décrypter le message qu’on me transmettait, un collègue qui lui aussi sortait du RER m’apostropha et me fit la conversation jusqu’au bureau. J’oubliais bien vite le slogan, repris que j’étais par mes préoccupations à court-terme. Au fond, je n’avais pas vraiment l’intention de m’engager dans l’armée, non ?

Lire la suite « MESSAGE INCOHÉRENT »

RUBIK’S CUBE

Wikipedia : le Rubik’s Cube (ou Cube de Rubik) est un casse-tête inventé par Ernő Rubik en 1974, et qui s’est rapidement répandu sur toute la planète au cours des années 1980.

***

Comme tout enfant né dans les années 60, je me suis pris en pleine face l’invention du Rubik’s Cube. Au lycée, tout le monde avait le sien et exhibait, échangeait et comparait ses talents logiques. Lire la suite « RUBIK’S CUBE »

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑