VIE VIRTUELLE

L’année 2010 restera une des plus belles années de ma vie. J’avais pris le plan social d’une grosse boîte, ou plus exactement on m’avait un peu poussé à le prendre. Suite à cette mésaventure, je n’étais pas, pour vous dire la vérité, très enthousiaste à l’idée de retourner aussitôt dans la grande bagarre qu’est devenu le monde du travail. Je m’accordais donc une – longue – pause avant de réintégrer l’arène. Nous étions en janvier et avec le chômage j’avais de quoi tenir assez longtemps.

Lire la suite « VIE VIRTUELLE »

LE DOIGT INVISIBLE – Chapitre 06

Certaines obligations professionnelles m’ont conduit un peu loin de ce blog, bien malgré moi, pendant ces deux dernières semaines. Je vous prie de m’en excuser. C’est pourquoi pour me faire pardonner et vous rafraîchir la mémoire, je vous propose un résumé des chapitres précédents.

Ray, Marc, Paul et Christian, quatre chômeurs du quinzième arrondissement de Paris se sont juré de mettre à bas le système capitaliste. Leurs réflexions les ont amenés à construire ensemble un site internet « Le doigt invisible » pour y publier des révélations sur l’affaire Cradoff.

Lire la suite « LE DOIGT INVISIBLE – Chapitre 06 »

LE CHEMIN DE LA MER – Chapitre 05 (2/2)

Romary a grandi

(fin)

Résumé : le fils adoptif de Clorinde et Onésime Brunon, Romary, va bientôt fêter ses 13 ans et donc célébrer, comme cela est la tradition dans le Royaume, le rite de son passage à l’âge adulte.

Ses professeurs, mis à part le Grand-Prêtre, donc, étaient bien impuissants face à ce gosse insupportable mais ils se gardaient bien d’avertir sa mère par peur de représailles : la paye était bonne et ils n’avaient pas envie de se passer d’une telle manne.

Lire la suite « LE CHEMIN DE LA MER – Chapitre 05 (2/2) »

LA MEILLEURE FAÇON DE TRANSPORTER UN PIANO

Une courte fantaisie sur le thème du « piano diabolique ».

Ma grand-mère était reconnue comme une magistrale interprète de Chopin avant-guerre. À sa mort, j’ai hérité de son magnifique Pleyel demi-queue n°3 en parfait état. Depuis des années, il trône dans mon salon mais n’y occupe qu’un rôle décoratif. En effet, je ne sais pas jouer de cet instrument. J’aurais pu apprendre mais j’ai vite compris que le piano n’était pas fait pour moi ; un apprentissage bien trop long et difficile pour la feignante que je suis.

Lire la suite « LA MEILLEURE FAÇON DE TRANSPORTER UN PIANO »

LE CHEMIN DE LA MER – Chapitre 05 (1/2)

Romary a grandi

(première partie)

Résumé : Clorinde et Onésime Brunon, un riche couple d’industriels de Port des Dauphins ne peut concevoir d’enfant. Par l’entremise d’Artus, le frère d’Onésime, ils adoptent dans le plus grand secret, un nouveau-né qu’ils décident de nommer Romary.

Clorinde Brunon était la plus heureuse des femmes. Dans une semaine, son fils adoré, Romary, allait fêter ses treize ans. A cet âge les enfants du Royaume devenaient des citoyens à part entière. Dès son anniversaire, on était considéré comme un adulte et, garçon ou fille, il était temps de choisir un métier.

Lire la suite « LE CHEMIN DE LA MER – Chapitre 05 (1/2) »

MICRO-NOUVELLE

Cette micro-nouvelle de science-fiction a été une des lauréates du Prix Pépin 2013 publiée dans « Géante Rouge ».

Je ne suis pas très à l’aise avec ce genre d’exercice car je ressens le besoin systématique de développer mon propos lorsque je raconte une histoire. J’ai toutefois joué le jeu et essayé à ma façon de relever le challenge, probablement pour la dernière fois.

Il faut bien dire qu’à l’époque de Twitter, il s’agit-là d’un format idéal pour une lecture rapide entre deux stations. Voyez par vous-mêmes !

Lire la suite « MICRO-NOUVELLE »

VACANCES

Je n’ai pas besoin de grand-chose pour me sentir en vacances. Tout d’abord, une grande étendue de temps libre, disons pour la forme deux semaines, au moins ; ensuite la certitude que j’irai me coucher uniquement si je n’ai plus rien d’intéressant à faire ; enfin la douceur de me lever seulement si je suis absolument reposé. Mon lit… Je ne vous ai pas encore parlé de mon lit.

Lire la suite « VACANCES »

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑